Positions des JLR VS sur les 3 votations fédérales du 25 septembre 2016

Les Jeunes Libéraux-Radicaux Valaisans (JLRVs) ont tenu à prendre position sur les votations fédérales du 25 septembre 2016.

Premièrement, les Jeunes Libéraux-Radicaux Valaisans se prononcent contre l’initiative populaire « Pour une économie durable et fondée sur une gestion efficiente des ressources (économie verte) ». Bien que les Jeunes Libéraux-Radicaux Valaisans soutiennent une économie durable, les objectifs contenus dans cette initiative sont irréalisables et déconnectés des réalités. Diminuer de 65% la consommation d’ici 2050 impactera de manière cruciale la vie quotidienne des citoyens et de leur places de travail. Le résultat sera extrêmement coûteux pour un impact négligeable sur la situation mondiale. De plus, l’empreinte écologique est une notion très contestée dans le monde scientifique, il est donc impensable de la fixer dans notre Constitution. La Suisse possède une forte empreinte mais un environnement extrêmement bien préservé comparé à d’autres pays à faible empreinte mais avec leur écosystème dans un état critique. La Suisse doit ainsi agir à un niveau international pour protéger la planète. Enfin diriger les citoyens et imposer de fortes contraintes étatiques sur leurs choix individuels n’a jamais été la politique des Jeunes Libéraux Radicaux Valaisans.

Les Jeunes Libéraux-Radicaux Valaisans se positionnent également contre l’initiative populaire « AVSplus : pour une AVS forte ». L’AVS n’est pas faite pour maintenir le niveau de vie du passé, et la première priorité quant à l’AVS est de la rendre saine, et non de l’augmenter en empirant encore la situation. Accepter une telle initiative, c’est assurer aux jeunes qu’ils ne pourront plus se payer de retraite !

En revanche, les Jeunes Libéraux-Radicaux Valaisans recommandent d’accepter la « loi fédérale sur le renseignement (LRens) ». Plus que jamais, il s’agit de garantir aux citoyens leur sécurité, ce qui constitue l’une des tâches régaliennes de l’Etat. Le dispositif sécuritaire proposé dans cette loi quant au renseignement permet à la Confédération de cibler des recherches sur des individus précis. Les Jeunes Libéraux-Radicaux Valaisans considèrent que la loi prévoit assez de garde-fous et que la liberté individuelle n’est donc pas menacée.banderole-fb-plr

Related posts

Communiqué PV2020

Communiqué de presse du 21 août 2017 Le comité contre la PV2020 des JLR VS va enfin pouvoir lancer son combat contre l’arnaque de Monsieur...